IMG_7845.jpg

À PROPOS DE L'OPÉRA DU ROYAUME

Des productions de qualité ayant un impact marquant sur la communauté

Reconnu comme troisième Maison d’opéra au Québec, l’Opéra du Royaume est fier de faire rayonner l’art lyrique au Saguenay-Lac-St-Jean depuis maintenant 50 ans! Dès sa première production, en 1971, l’Opérette du Carnaval a touché le cœur des spectateurs de toute la région. Depuis 1987, la SALR n’a cessé d’éblouir, par ses spectacles axés sur la recherche de l’excellence, dans un cadre multidisciplinaire, et, en 2021 l’Opéra du Royaume met tout en œuvre pour séduire un public de tous âges qui lui est si cher  en lui offrant des moments de grâce inoubliables.

 

Après des années de dur labeur, nous sommes parvenus au premier plan des organismes culturels régionaux, arborant ainsi les lettres de noblesse du chant classique et de tous ceux et celles qui le mettent en valeur avec fierté!

 
 

50 ans d’art lyrique au Saguenay-Lac-St-Jean…

Ce parcours ne fut pas un long fleuve tranquille et se déroula, contre vents et marées, en trois actes.

 

ACTE 1

Passion et bénévolat

 

1971 célèbre la naissance, au Saguenay-Lac-St-Jean, de l’Opérette du Carnaval. À l’instar de Montréal et de Québec, la population se voit désormais offrir, annuellement, en février, des spectacles grandioses de chant théâtral, grâce à la détermination et au travail acharné d’amateurs d’art lyrique passionnés. Réunissant des volontaires dans tous les domaines de cet art multidisciplinaire, concepteurs de costumes et de décors, techniciens de son et d’éclairage, metteurs en scène, chanteurs, musiciens et danseurs unissent bénévolement leur talent et leur créativité dans le but d’offrir au public des productions dignes de celles des grands centres. L’Auberge du cheval blanc, la Veuve joyeuse, La belle Hélène, Chauve-Souris et d’autres ravissants chefs-d’œuvre se succèdent, année après année, pour séduire et divertir les 10000 spectateurs, fidèles à leur siège de l’Auditorium Dufour de Chicoutimi.

 

ACTE 2

Incorporation et professionnalisation

 

Le 1er mai 1987 marque l’incorporation de l’organisme sous le nom de Société nationale de production et de diffusion des arts lyriques inc.,désormais doté de lettres patentes et d’une mission bien spécifique : assurer le développement de l’art lyrique au Saguenay-Lac-Jean-Chibougamau-Chapais. La mise sur pied de cette organisation fut le début d’une fulgurante ascension de l’art lyrique dans notre région qui allait voir désormais ses productions évoluer sur la voie professionnelle. En 2002, le conseil d’administration, en accord avec ses membres, prit la décision de simplifier la dénomination de l’Organisme qui devint Société d’art lyrique du Royaume tout en conservant sa même mission de donner la chance à la population d’assister à des opérettes, opéras et comédies musicales de grande qualité.   

 

ACTE 3

Une nouvelle appellation témoignant de l’évolution de l’organisme dans l’univers opératique

 

En décembre 2020, le nouveau directeur général et artistique de la SALR reçoit l’assentiment du Conseil d’administration pour entreprendre des démarches qui mèneront, en mars 2021, l’organisme à être coiffé d’un nouveau vocable, plus représentatif de son évolution et plus significatif à l’oreille ceux qui le côtoient : Opéra du Royaume. L’OR occupe un créneau unique dans la vie culturelle du Saguenay-Lac-St-Jean, s’avérant le seul organisme qui permet au public de goûter un spectacle classique qui unit visuel, espace sonore et théâtralité. Ce bouquet artistique a pour appellation « Opéra » et son nom devait le refléter. L’Opéra du Royaume recrute ses solistes et créateurs à l’échelle nationale et sert de tremplin professionnel aux talents de la région, permettant au public d’apprécier l’évolution de leur carrière, en plus de découvrir d’autres interprètes qui leur offrent des prestations de qualité exceptionnelle. Notons également que la trentaine de choristes, qui constitue un noyau important d’ambassadeurs de l’art lyrique, a l’opportunité de vivre, six mois par année, un apprentissage qui contribue concrètement à leur développement musical et souvent les amène à s’inscrire à des cours de perfectionnement vocal.

 

ÉPILOGUE

 

En terminant, il convient de mentionner que nos grandes productions furent, au fil des années, la source d’inspiration de nos grands spectacles régionaux tels Québec Issime, Ecce Mundo et la Fabuleuse histoire d’un Royaume, plusieurs pionniers de ces réalisations ayant d’abord collaboré avec notre Maison d’opéra et contracté l’intérêt pour mettre sur pied des spectacles d’envergure en s’associant à nos productions.